5 questions pour concevoir un atelier d’Intelligence collective

5 questions pour concevoir un atelier d’Intelligence collective

Chef de projet, coordinateur de réseau, manager, vous souhaitez que votre prochaine réunion d’équipe prenne la forme d’une séance d’intelligence collective mais vous ne savez pas par où commencer?

Concevoir un atelier d’intelligence collective nécessite une préparation et de la méthodologie.

Avant de vous lancer, voici 5 questions importantes à vous poser.

Question n°1: Quelle est la « maturité collaborative » du groupe?

La réussite d’une séance d’intelligence collective est largement dépendante de la maturité collaborative du groupe.

Attention, cela ne veut pas dire que si cette maturité est « faible » , il ne faut pas faire de séance d’intelligence collective. Au contraire, mais il faudra adapter la séance en fonction de cette maturité

Et il est donc important de se poser les bonnes questions en amont pour adapter au mieux sa séance, anticiper les questions, les résistances…

La maturité collaborative est composée de différents éléments :

  • Des liens positifs existant dans le groupe, un sentiment d’appartenance à une équipe travaillant autour d’un objectif commun identifié et porteur de sens pour chacun.
  • C’est aussi une capacité de chaque participant à communiquer constructivement, à comprendre la valeur ajoutée d’une confrontation de représentations différentes
  • Chaque participant doit aussi avoir intégré l’importance d’être pleinement acteur au sein du groupe et de la séance, d’adopter la posture d’un acteur responsable et autonome.
  • Il faudra aussi une bonne dose de confiance vis à vis du reste du groupe pour un lâcher prise nécessaire.

Pour préparer ma séance, je me pose donc un certain nombre de questions sur cette maturité collaborative

👉 Chaque participant se sent-il appartenir au groupe, pense-t-il y avoir une place, un rôle ?

👉 Existe-t-il un lien déjà établi entre les membres du groupe ? Quel est le contexte, le rapport du groupe au sujet, sa perception des enjeux ?

👉Se sent-il valorisé par rapport à la démarche ?

👉 Les membres du groupe sont-ils habitués à être responsabilisés, à partager ? …

Question n°2 : Quel est l’objectif opérationnel de cet atelier ?

Cette question simple finalement on se la pose assez peu :

👉 Quel est l’objectif clair, concret opérationnel de cet atelier. A quoi souhaite-t-on aboutir?

👉 S’agit-il d’un partage de représentation ?

👉 Ou d’aboutir à une liste de propositions ? à une décision ? à des pistes d’idées nouvelles ?…

Ces questions sont essentielles, elle nous permettront de concevoir un atelier réellement pertinent et efficace.

Question n°3 : Quelles activités pour cet atelier ?

Pour concevoir une séance d’intelligence collective, je vais faire se succéder plusieurs séquences avec différentes activités.

Pour cela je dois rechercher, m’inspirer des différents ateliers existants et les adapter à mon sujet, à mon groupe, à mes contraintes.

👉 Quelle activité peut correspondre à l’énergie que je souhaite impulser (ludique, réflexive, créative, …

👉 Est ce que cette activité peut s’adapter pour répondre pleinement à l’objectif

👉 Est ce qu’elle rentre dans mes contraintes de temps, de nombre de participants, …?

Besoin d’idées d’ateliers ?

Question n°4 : Quel livrable?

👉Comment va-t-on formaliser le résultat?

👉A quel livrable va-t-on aboutir?

 👉Quelle forme prendra ce (ou ces) livrable(s)?

Le format du livrable qui émergera de l’atelier peut être très simple. Néanmoins, il doit absolument exister et son format doit être anticipé en amont.

Sa diffusion aux membres du groupe et l’utilisation qui en sera faite doivent être envisagées et expliquées en amont au groupe.

Question n°5 : Quels points de vigilance dans l’animation?

👉 Quels sont les points de vigilance à garder en tête lors de mon animation ?

Anticiper le déroulement de ces ateliers est impossible, néanmoins le facilitateur d’Intelligence collective peut anticiper en amont les difficultés.

👉 Existe-t-il des difficultés d’implication vis à vis du sujet?

👉 Des résistances par rapport à la méthode employée?

👉 Des conflits latents dans le groupe,

👉 Une difficulté à lâcher prise… ?

Une fois l’ensemble de ces questions mises à plat, je peux me lancer dans la conception de façon sereine.

Retrouver nos formations

Télécharger notre Livre Blanc pour passer réellement au collaboratif

👇

Découvrez les bénéfices du collaboratif en entreprise, comment y parvenir à votre rythme, quelles méthodes utiliser et bien plus encore.

Couverture ebook

Commentaires

Passez au collaboratif : tous les articles & toutes les ressources pour arrêter d’en parler et passer à l’action simplement. Abonnez-vous à la newsletter 👇